Féverole

Contrairement aux autres continents où la féverole est destinée à l’alimentation humaine, en Europe le principal débouché est l’alimentation animale, bovins, ovins, caprins, porcs et volailles où l’on valorise sa richesse en protéines. En bonne situation la féverole à un potentiel de rendement élevé, sa culture est aussi possible en terrain plus superficiel. Avec un itinéraire cultural simple, sans apport d’engrais azoté car elle est capable de fixer l’azote de l’air grâce aux nodosités de ses racines. C’est un précédent favorable aux cultures de céréales. Il existe deux types de féverole : Féverole d’hiver ou de printemps, le choix se fera en fonction de la date de semis et du précèdent. Il est indispensable d’adapter les densités de semis suivant le type de féverole, la date de semis et le PMG (poids des 1000 grains) qui ont de fortes variations.

Féverole d'hiver

Féverole de printemps